DOSSIERS

Ajout : 01.02.2017

Enfin ! Après 40 ans, la 3e heure au bout du lac

Une 3e heure de sport sera instaurée au Cycle
Genève. A la rentrée, 1300 élèves de 9e année auront davantage de gym. Et une heure de plus dans leur horaire

Par Aurélie Toninato
Image : M. Girardin (archives)
TDG 31.1.2017

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/3e-heure-sport-instauree-cycle/story/22262441
Depuis quarante ans, le droit fédéral impose aux cantons au moins trois heures hebdomadaires de sport à l’école obligatoire. A Genève, la loi est respectée au primaire. Au Cycle d’orientation en revanche, les élèves n’ont que deux périodes de gym. Pour faire respecter cette exigence fédérale, l’Association des maîtres d’éducation physique (Agmep) ainsi que des parents d’élèves ont saisi la justice en 2015. Ils viennent de remporter une victoire: lundi, la conseillère d’Etat en charge du Département de l’instruction publique (DIP), Anne Emery-Torracinta, a annoncé l’introduction d’une 3e heure de sport à la rentrée, a rapporté Léman Bleu .

Cette heure hebdomadaire ne bénéficiera toutefois qu’à une partie des élèves de 9e année: soit aux 1300 jeunes des regroupements R1 et R2, mais pas aux R3 – ces regroupements intègrent les élèves en fonction de leurs résultats à la fin de la primaire, R3 étant le niveau le plus élevé. La 3e heure est une période supplémentaire, son introduction ne se fait donc pas au détriment d’autres matières. Les R1 et R2 auront désormais 33 périodes de cours.

Pourquoi les R3 ne sont-ils pas concernés? «Parce que l’introduction est progressive», répond Pierre-Antoine Preti, porte-parole du DIP. L’élargissement aux R3 ira de pair avec la nouvelle grille horaire du Cycle prévue pour 2018 ou 2019.
On relèvera aussi que les R3 ont déjà 33 périodes au deuxième et au troisième trimestre car ils ont davantage de «Langue et culture latines» que leurs camarades. Cinq postes de maîtres supplémentaires sont prévus, fruit de réallocations internes au DIP, indique encore le porte-parole. Qui conclut: «Cette introduction signe la fin d’une saga. Pour mémoire, cette disposition est un engagement de la conseillère d’Etat qui date de la campagne de 2013.»

L’avocat de l’Agmep, Me Romain Jordan, se dit «évidemment satisfait» par cette décision «rendue possible grâce à l’investissement bénévole des membres de l’association». Mais il précise demeurer très attentif à sa mise en œuvre. «L’Agmep va maintenir la pression. Car il y a encore du chemin à faire: certains apprentis n’ont même pas une heure de sport au début de leur formation!»

Pour le syndicat des maîtres du Cycle, c’est un moindre mal. «Nous craignions que cette 3e période soit introduite au détriment d’une autre discipline, entraînant des ajustements à la va-vite. Ce n’est heureusement pas le cas», indique Julien Nicolet, coprésident. Il ajoute: «Une période supplémentaire, ce n’est pas forcément heureux pour le rythme des élèves. Mais cet enseignement n’est pas censé les fatiguer sur le plan intellectuel, c’est a priori plutôt un temps de défoulement.» Il reste toutefois attentif aux modalités d’application – «car en 9e R3, en 10e et en 11e selon les sections, les élèves ont déjà 33 périodes!» – ainsi qu’au projet de refonte de la grille horaire du Cycle.

TROIS HEURES DE SPORT AU CYCLE D'ORIENTATION

C’est un combat de plusieurs dizaines d’années ans qui prend fin. Les professeurs d’éducation physique ont obtenu l’enseignement d’une troisième heure de sport par semaine. Le département de l’instruction publique instaure progressivement cette disposition dès la rentrée prochaine pour les élèves de 9e année du cycle d’orientation.

Après plus de 30 ans de lutte, les enseignants obtiennent gain de cause. Le DIP introduit la mesure dès 2018.

Léman Bleu 30.01.2017
Sujet : Denis Palma


http://www.lemanbleu.ch/fr/News/Trois-heures-de-sport-au-cycle-d-orientation.html


Vidéo : http://www.lemanbleu.ch/Htdocs/Files/Videos/Pictures/8053.jpg?CacheBusterGUID=313e6b7b-ac2a-4002-ad91-f63fa7da5e3f

Davantage de gym au Cycle d’orientation

Le Courrier 1.2.2017
Sujet : Iliann Dunand


http://www.lecourrier.ch/146422/davantage_de_gym_au_cycle_d_orientation
Les élèves du Cycle d’orientation auront une troisième heure de gymnastique hebdomadaire. Une exigence fédérale jusqu’alors non respectée.
Les élèves du Cycle d’orientation auront une troisième heure d’éducation physique par semaine, a révélé Léman Bleu. La mesure concernera les élèves de 9e année de R11 et R2, dès la rentrée de septembre 2017. Elle se généralisera ensuite à tous les élèves avec la mise en place d’une nouvelle grille horaire – une réorganisation complète des cours – prévue pour 2018-19 par le Département de l’instruction publique (DIP).
La décision fait suite à la victoire juridique de l’Association genevoise des maîtres d’éducation physique (AGMEP). Cette dernière avait saisi la Chambre constitutionnelle, car le Grand Conseil n’avait pas introduit cette heure dans la Loi sur le sport en 2013, ni lors de la refonte de la Loi sur l’instruction publique en 2015 (notre article du 7 avril 2016). Le droit fédéral impose pourtant trois périodes de gym depuis près de 40 ans. Pour le DIP, c’est une vieille saga qui se clôt par une issue favorable pour tous. Son chargé de communication, Pierre-Antoine Preti, rappelle que ces trois périodes étaient un engagement de campagne de la conseillère d’Etat, Anne Emery-Torracinta. «Cette heure supplémentaire s’ajoutera aux trente-deux périodes actuelles. Il s’agit donc d’un ajout qui ne prétérite aucune autre branche aujourd’hui. Il est encore trop tôt pour définir l’impact sur la rentrée 2018-19. La future grille horaire est encore en cours d’analyse».

Difficultés attendues
Romain Jordan, avocat de l’
AGMEP, se dit satisfait «que le droit fédéral soit enfin appliqué, après quarante ans de démarches diverses». Toutefois, il annonce que l’association reste attentive sur le processus d’application de la loi pour tous les échelons de la scolarité. La Fédération des associations de maîtres du cycle d’orientation (Famco) s’attend à de grandes difficultés pour élaborer la future grille horaire. Selon Julien Nicolet, membre du comité, «la mesure décidée pour la rentrée 2017 concerne les 9e année de R1 et R2 qui n’ont que trente-deux heures, contre trente-trois pour ceux de R3. C’est une décision simple.

En revanche, la Famco n’entrera pas en matière sur des mesures d’urgence qui diminueraient d’autres cours. Les exemples récents, tel le déplacement des épreuves communes, ont eu des conséquences désastreuses sur les élèves. Quant à la future grille horaire, les groupes de travail n’ont toujours pas été constitués. Nous regrettons par ailleurs que la décision du tribunal exclue des propositions d’aménagements, telle qu’une heure interdisciplinaire ou des heures regroupées en journées sportives.»

Ajout : 13.01.2014

3e heure d'éducation physique

Faute de salles de sport en nombre suffisant, certains cantons romands peinent à respecter la loi fédérale qui impose trois heures de gym par semaine à l'école obligatoire, selon l'enquête de la RTS.

De nombreux élèves de l'école obligatoire ne font toujours que deux heures hebdomadaires d'éducation physique en Suisse romande, alors même que la loi fédérale en impose trois au minimum depuis une décision des Chambres fédérales en 2011. La plupart des cantons n'arrivent pas à respecter ce quota, en raison essentiellement d'un manque de salles de sport.

A Genève, les élèves du secondaire I ne font que deux périodes de gym hebdomadaires. A Neuchâtel, ce sont des enfants du primaire qui sont pénalisés. Et dans le canton de Vaud, un rapport du printemps dernier révèle que 690 classes n'ont pas eu droit aux trois heures de sport.
Pour le député Vaud Libre Jérôme Christen, cette situation est inadmissible. Il a donc déposé mardi un postulat au Grand Conseil pour demander une nouvelle fois à son canton de se mettre aux normes.

Nécessaires investissements

L'Association suisse d'éducation physique à l'école (ASEP) milite pour que les communes investissent dans les infrastructures. Ces programmes d'équipement sont effectivement entièrement aux mains des communes, à leur charge, rappelle la cheffe de l'Instruction publique vaudoise Anne-Catherine Lyon. Mais "je comprends qu'elles ne puissent pas faire autant qu'elles le souhaiteraient", précise-t-elle.
Les pressions politiques ne s'exercent pas seulement dans le Canton de Vaud. L'association genevoise des maîtres d'éducation physique a rencontré en décembre dernier la commission de l'enseignement du Grand Conseil. Et à Neuchâtel, le Conseil d'Etat va mandater un groupe de travail pour trouver la meilleure manière d'appliquer la loi. 

Céline Fontannaz/oang

Ajout : 30.11.2014

EPI Education physique individualisée

Stacks Image 535
ABC d’EPI 2014.PDF
Stacks Image 545
Lettre aux médecins pour élève au CM total.WORD
Stacks Image 537
Descriptif de l’EPI.PDF
Stacks Image 547
Lettre EPI 2014 parents.WORD
Stacks Image 541
Fiche résultats plastifié.PDF
Stacks Image 645
Présentation EPI conférence de rentrée 2014-2015.ODP
Stacks Image 647
Fiche d’inscription au cours EPI.WORD
Stacks Image 539
Fiche exercices janvier 2013.PDF
Stacks Image 543
Présentation EPI conférence de rentrée 2014-2015.PDF
Stacks Image 549
Fiche d’inscription au cours EPI complet.WORD

Ajout : 01.04.2014

Argumentaire 3e période d’éducation physique (avril 2014)

Stacks Image 598
Argumentaire en faveur des trois périodes d’éducation phyisque hebdomadaires à l’école obligatoire et post-obligatoire.